Expositions

Par quatre chemins

Exposition - Illustration

samedi 01 mai dimanche 06 juin

Par quatre chemins | Gratuit Expositions
Par quatre chemins | Gratuit Expositions
Par quatre chemins | Gratuit Expositions
Par quatre chemins | Gratuit Expositions
Par quatre chemins | Gratuit Expositions
Par quatre chemins | Gratuit Expositions
Par quatre chemins | Gratuit Expositions
Par quatre chemins | Gratuit Expositions
Réserver

Fermée le lendemain de son vernissage en octobre dernier, l'exposition Par quatre chemins se redéploie sur les murs du Jacques Franck ! Nous avons le plaisir d'accueillir Thisou Dartois remplaçant au pied levé Judith Vanistendael, embarquée dans de nouveaux projets.

Pas d'ouverture festive, on ne nous y reprendra plus ! Mais par contre nous vous invitons à consulter régulièrement cette page ainsi que les réseaux sociaux où Le Jacques Franck s'attarde: un finissage aura bien lieu - Inch Allah... et stay in touch !

+++

L'illustration offre une lecture à sens multiples. Ce langage artistique qui peut sembler enfantin, permet aussi de s’envoler dans des univers ultraréalistes, voire très cash. Quatre illustratrices nous proposent un détour Par quatre chemins au travers de leurs bandes dessinées, fanzines, lithographies, gravures et autres dioramas en papier découpé. Ces artistes vous emmèneront chacune dans leur univers singulier, interpellant autant l'imaginaire des adultes que celui des plus petits.

Dès l’enfance, Thisou Dartois s’est intéressée à l’étoffe des choses, à ce qui les tisse, à ce qui s’y brode. Plus ou moins consciemment, elle en a fait un regard, peut-être un système, qui deviendra un métier mais aussi un moyen d’expression. Son ouvrage Notre Père (paru chez FRMK en 2016) est d’ailleurs emprunt de l’art de la broderie. Illustratrice et designer textile, elle enseigne aujourd’hui l’illustration à l’ESA Saint-Luc à Bruxelles. Thisou présentera pour Par quatre chemins les travaux liés à son nouveau projet d’édition, autour du texte de l’épopée de Gilgamesh, composé de plusieurs techniques liées au textile: la broderie, le crochet et le punch-needle.

Noémie Marsily gribouille, grave, peint, dessine des images qui bougent souvent. Après des études en illustration à St-Luc Bruxelles, elle rejoint pendant quelques années le collectif « nos restes » avec qui elle participe à de nombreux fanzines, livres collectifs et expositions. Sa pratique artistique évolue depuis plusieurs années au fil des projets et des rencontres, entre bande dessinée, illustration, cinéma d'animation et enseignement.

Après des études à l'École supérieure des Beaux-Arts de Montpellier, Émilie Plateau emménage à Bruxelles où elle commence à faire de la bande dessinée, d'abord sous forme de fanzines personnels puis au sein de plusieurs maisons d'éditions. En 2019, chez Dargaud, elle adapte en bande dessinée le livre de Tania de Montaigne, "Noire, la vie méconnue de Claudette Colvin" (Grasset, 2015). Elle réalise des dioramas en papier découpé, sorte de prolongement en trois dimensions de ses publications.

Au départ, il s’agit d’enfance et de jeux, qui se conservent dans nos recueils intimes. Il suffit de les ouvrir pour que surgissent les souvenirs. Sophie Palisse reprend ses narrations pour les retranscrire sur la pierre lithographique. Les histoires se démantèlent, se superposent ou se démultiplient. Dans ces instants figés, sortis de leur contexte, l’enfant retrouve sa part animale et joue à cache-cache avec le blanc du papier, omniprésent. Issue de l’atelier de Gravure de La Cambre, Sophie Palisse enseigne actuellement la lithographie à l’Ecole des Arts d’Ixelles.

<< Réservations >>

01/05 >> Ouverture de l'expo dans le cadre de Still Standing#5
02/05 - 07/06 >> Réserver un autre jour


Horaire

Du samedi 01/05 au dimanche 06/06

Mardi - Vendredi : 11.00 - 18.00
Samedi - Dimanche : 14.00 - 18.00

Finissage, célébration,... : Date(s) à définir

Réserver