Théâtre

J'ai rêvé la révolution

Théâtre musical

samedi 15 oct.

J'ai rêvé la révolution |  Théâtre
J'ai rêvé la révolution |  Théâtre
Réserver

Entre 1789 et 1793, Olympe de Gouges a occupé l’espace public en affichant des textes revendiquant liberté et égalité. ''J’ai rêvé la Révolution'' crée des passerelles entre la geôle de la révolutionnaire française, figure du féminisme, et d’autres cellules où d’autres femmes révolutionnaires ont vu périr leurs espérances et leurs combats.

"J’ai rêvé la Révolution" construit une fiction, mettant en présence des protagonistes traversés de questions et d’émotions humaines. Le sentiment que l’action peut se dérouler aujourd’hui, dans un autre pays, fait place, peu à peu, à la conscience que cela a eu lieu autrefois, ici.

Qu’est-ce qui ressemble plus à une cellule qu’une autre cellule ? Qu’est-ce qui ressemble plus à un mouvement révolutionnaire confisqué qu’un autre ?
Catherine Anne choisit cette ambivalence, cette tension, et l’épure d’une pièce intimiste pour évoquer la figure et les derniers jours de Olympe de Gouges, guillotinée en novembre 1793 pour ses idées et ses écrits.

+++

Une femme, Olympe de Gouges, prisonnière, en attente de procès; son geôlier, un jeune soldat; la mère de ce dernier; une jeune femme, qui vient de la campagne.

L’action se concentre sur cinq journées, entre le 28 octobre 1793 et le 3 novembre 1793, cinq journées où les personnages s’observent, s’écoutent, se jugent, se dévoilent, échangent, se sauvent - ou du moins tentent de se sauver - , s’influencent, et surtout, se parlent.

Cinq journées où la prisonnière, écrit, aussi, beaucoup. Des textes forts, magnifiques, imprégnés des écrits d’Olympe de Gouges.

+++

Mise en scène Emilie Gruat
Direction musicale et arrangements Zabo Martin
Avec Jeanne Coquereau, une jeune femme Anne-Marie Frias, la mère du jeune soldat Emilie Gruat, Olympe de Gouges Baptiste Ribaimont, le jeune soldat le choeur «El pueblo» et Zabo au piano
Costumes et décors réalisés par le choeur «El pueblo»
Ingénieur du son Alfonso Bravo
Crédits photos Catherine Filliol
Production La Compagnie des Temps Venus


Infos pratiques

> Samedi 15 octobre à 20h
> Durée 1h20
> Spectacle tout public dès 12 ans

Prix libre et solidaire à partir de 3,5 euros.
Nous acceptons aussi les Art.27.

Optez pour une « impression à domicile » ou téléchargez votre e-ticket sur votre Smartphone : vous éviterez les files grâce à votre QR Code.


Réserver