Théâtre

Qui a tué mon père

Théâtre - d'après Edouard Louis

samedi 29 avr.

Qui a tué mon père | Rencontres Danse Cirque Théâtre Théâtre
Qui a tué mon père | Rencontres Danse Cirque Théâtre Théâtre
Réserver

« L’histoire de ta souffrance porte des noms. L’histoire de ta vie est l’histoire de ces personnes qui se sont succédées pour t’abattre. L’histoire de ton corps est l’histoire de ces noms qui se sont succédés pour le détruire.» Édouard Louis

Le texte est un monologue d’un fils destiné à son père. L’histoire d’un jeune homme qui revient chez lui après des années d’absence et retrouve son père détruit par les années de travail à l’usine. Le fils interroge la relation intime qui le lie à son père à la lumière de l’histoire politique. Il questionne leurs liens, les mécanismes sociaux qui ont fait de son enfance une blessure, avant de réfléchir aux conditions de travail qui détruisent les corps de milliers d’ouvriers. Il décrit la violence sociale de Sarkozy à Macron qui, depuis des années, méprisent les classes populaires et les étouffent chaque jour un peu plus. Nous voulons mettre des mots sur cette violence sociale. Pour en finir avec la honte. Monter sur un plateau de théâtre, c’est en finir avec l’illégitimité. C’est prendre la parole avec la nécessité du crève-la-faim, c’est pouvoir être enfin entendu. Il faut faire entendre Édouard Louis quand on sait à quel point la politique actuelle nous méprise, en utilisant des termes comme « fainéant», en faisant culpabiliser les chômeurs, en faisant en sorte que les pauvres soient toujours plus pauvres et les riches toujours plus riches. Alors le temps de la honte doit cesser : il doit laisser place à la colère.

https://www.maisonculturetournai.com/agenda/qui-a-tue-mon-pere/2022-01-12/

Metteur en scène : Julien Rombaux – Collaboratrice artistique : Gwendoline Gauthier – Jeu : Philippe Grand’Henry, Adrien Drumel - Compositeur et musicien : Camille-Alban Spreng – Scénographe : Boris Dambly – Peinture: Eugénie Obolensky - Costumière : Britt Angé – Créatrice lumière : Émily Brassier – Régisseur plateau : Peter Flodrops – Régisseuse lumière, vidéo, son : Candice Hansel – Photographie : Pierre-Yves Jortay – Diffusion : La Charge du Rhinocéro

Informations

Samedi 29 avril - 18.00

Durée : 1h.25 minutes

Tout public

Entrée

Prix libre et solidaire à partir de 3,5 euros. Nous acceptons aussi les Art.27.

Optez pour une « impression à domicile » ou téléchargez votre e-ticket sur votre Smartphone : vous éviterez les files grâce à votre QR Code.

Partenaires

Production : maison de la culture de Tournai/maison de création – Coproduction : Mars – Mons arts de la scène, L’ANCRE – Théâtre Royal, Théâtre de la Vie

Soutiens : Fédération Wallonie-Bruxelles – Service du Théâtre (CAPT), Centre Culturel Jacques Franck, Studio Quai 41 – Centre Rosocha à Bruxelles, Centre Culturel de Nivelles – Accueil en création scénographie : Le Vaisseau

Réserver