Cinéma

Akong, une vie remarquable

Film documentaire

samedi 17 févr.

Akong, une vie remarquable | Rencontres Cinéma Akong, une vie remarquable | Rencontres Cinéma

Première en Belgique.

A l’occasion du 40ème anniversaire du Centre d’études tibétaines de Bruxelles et du Nouvel An tibétain du Chien de Terre.

En présence du producteur et du directeur du film.


Ce documentaire, qui a reçu plusieurs prix, conte l’histoire d’Akong Tulkou Rimpotché, un maître bouddhiste tibétain contraint de quitter son pays en 1959, au paroxysme des tensions sino-tibétaines, et forcé à l’exil en terrain inconnu. Au cours des dix mois de son évasion dramatique vers l’Inde à travers l’Himalaya, Akong frôle la mort et compte parmi les 13 seuls survivants aux difficultés de l’expédition qui comptait 300 réfugiés au départ. Gisant, proche de la mort dans une grotte himalayenne, il fait la promesse de vouer sa vie à l’aide humanitaire s’il survit.

Arrivé en Occident il fonde en 1967 Samye Ling en Écosse, le premier monastère bouddhiste tibétain en Occident, et devient un des acteurs clés de l’implantation du bouddhisme tibétain en Occident. En 1977 il fonde le Centre d’études tibétaines Kagyu Samyé Dzong à Bruxelles dont il fut le Président. Il cofonde ensuite une organisation humanitaire nommée « ROKPA », le mot tibétain pour aide. Il travaille sans arrêt à la fondation d’écoles, d’orphelinats, procurant un toit et une éducation aux enfants des rues, offrant nourriture, abri et approvisionnement médical de base dans des pays tels que le Tibet, le Népal, le Zimbabwe et l’Afrique du Sud.

Le message fondamental de compassion en action d’Akong brille de tous ses feux et son exemple inspire des milliers de gens à oeuvrer pour un monde meilleur. Certains d’entre eux sont les narrateurs de ce film.

C’est à Chengdu en Chine, en octobre 2013, qu’Akong Rimpotché, sur le point de s’embarquer dans la dernière de ses nombreuses missions humanitaires, va trouver la mort, assassiné de manière insensée en compagnie de son adjoint et de son neveu. Malgré cette fin tragique et choquante à une vie remarquable, le film s’achève sur un message d’espoir.


Tous les bénéfices iront vers le « Akong Memorial Fund »

Version originale anglaise, sous-titrée en français

Horaire

Samedi 17 février à 14.30

Entrée

PRÉVENTE EN LIGNE

11 € | 7 € 
(-26 ans, seniors, allocataires sociaux) 


SUR PLACE 

12 € | 8 €
(-26 ans, seniors, allocataires sociaux)
1,25 € (art.27)


Article 27 :  
Réservation par téléphone
au  02 538 90 20